parallax background

LA PECHE AU JIG

Le jigging est une pêche sportive par excellence. Vous animez, en «dandinant» votre jig (genre de cuillère plombée) pour leurrer le poisson, depuis le fond jusqu’à la surface, c’est-à-dire en travaillant toute la couche d’eau.

LES SPOTS POUR LA PECHE AU JIG OU JIGGING

Rodrigues, d’Est en Ouest.

Les fameux Banc de l’Est et Hawkins ainsi que le Plateau Continental entourant Rodrigues avec ses nombreuses patates de corail et tombants sont autant de « Hot Spots ». Bien qu’ils aient leurs propres spécificités, ils ont en commun la possibilité d’y faire sur chaque, des poissons d’exception.

  • Sur le Banc de l’Est, le 25 Octobre 2007, Christian Mercier (Réunion) pour sa première en jigging, établit le nouveau record du monde  all tackle  avec un thon à dents de chien de 104.5kg.
  • Sur le Banc Hawkins (à l’Ouest), le 26 Octobre 2012, Toni Costa (Suisse) remonte en jigging un thon à dents de chien de 100.24kg  pour son premier séjour en pêche exotique.
  • Sur le Plateau Continental, autour de Rodrigues le 23 Octobre 2014, Charles Rubis (France) vient également pour la 1° fois à Rodrigues et capture un thon à dents de chien de 97 kg en pêche à l’appât (vif monté en catalina). 
  • Vous pourrez jigger aussi dans les nombreuses chasses de thons jaunes, ou autour d’épaves (bois dérivants, morceaux de filets etc) pour les wahoos et dorades coryphènes.
parallax background

LES POISSONS QUE VOUS POUVEZ TOUCHER EN PECHE AU JIG OU JIGGING

Vous pourrez toucher de nombreuses espèces de poissons (au-delà des deux catégories reines que sont le thon à dents de chien et la carangue ignobilis) comme par exemple la carpe rouge, mérou, sériole, poisson poulet, carangue bleue, carangue gros yeux, carangue à points jaunes, carangue noire, barracuda, wahoo, thon jaune, requin pointe blanche, etc.

Toutes ces espèces sont régulièrement présentes toute l’année.

parallax background

LES TECHNIQUES DE LA PECHE AU JIG OU JIGGING

 Le profil particulier des jigs leur permet de papillonner sous l’eau pendant la descente. Aussi pour lui «donner vie» lors de la remontée, essayez plusieurs styles d’animation:

  • lent à rapide,
  • de petits à de longs jerks, entrecoupés de pauses et d’accélérations afin d’exciter les prédateurs.

Mais vous le savez bien, en pêche…ce qui marchait la veille, ne fonctionne pas forcément le lendemain. Alors n’hésitez pas à varier vos animations.

Cependant ne vous inquiétez pas même si vous êtes débutant! Vous serez coaché par l’équipage du bateau qui pratique le jigging depuis de nombreuses années, et vous aidera à trouver rapidement vos repères.

parallax background
Le JIG à Rodrigues

LE MATERIEL QUE NOUS METTONS A VOTRE DISPOSITION POUR LA PECHE AU JIG

Sur le bateau vous pourrez profiter gratuitement d’un matériel haut de gamme.
• Des cannes Pedro Custom Rod et Shimano équipées de moulinets Shimano Stella 20000 garnis en tresse Power Pro 65 et 80lb, régulièrement changée.
• Des Jigs, bas de ligne, assist-hook, émerillons, et anneaux brisés sont disponibles.
• Deux baudriers spéciaux «jigging» Sevenseas.
• Et pour les gros combats, deux harnais adaptables aux cannes à jig complètent l’équipement.
Seul vous sera facturé le matériel perdu ou cassé, au prix du marché Français, de 20€ pour un jig tout équipé à 1600€ pour un ensemble canne/moulinet complet. Toutefois le premier jig perdu ne vous sera pas facturé, (1 jig par bateau et par jour).
VOUS SOUHAITEZ UTILISER VOTRE MATERIEL ? SUIVEZ NOS CONSEILS!

SI VOUS SOUHAITEZ PECHER AVEC VOTRE PROPRE MATERIEL VOYEZ NOS RECOMMNDATIONS :


• Sur Black Marlin, l’idéal est de disposer de cannes de 5,4 à 6 pieds avec une action de pointe et d’une puissance de 80lbs. Trop courte, vous pourriez être gêné en fin de combat par le fil qui risque de toucher la coque lorsque le poisson est à l’aplomb du bateau. Trop longue, vous fatiguerez vite, inutilement. N’oubliez pas que les grosses carangues ignobilis (GT) et gros thons à dents de chien sont connus pour casser les cannes de qualité médiocre!
• Pour le moulinet privilégiez la puissance (récupération d’ 1m au tour de manivelle) et la contenance plutôt que la vitesse de récupération (comme le Shimano Stella 20000). Une bobine de rechange déjà garnie de tresse sera un plus en cas de casse, quand le poisson est mordeur.
• Une tresse de qualité en 80lb (300/350m de tresse sur la bobine, plus de la tresse de réserve). Cependant il peut être intéressant d’avoir également de la tresse en 65lb si vous avez l’occasion de jigger sur des fonds supérieurs à 100m, ou pour les jours de fort courant. En effet la diminution du diamètre de la tresse permet d’atteindre plus facilement le fond. La marque Power Pro nous donne entière satisfaction.
• Du nylon clair pour les bas de lignes en 130 ou 150lb, comme l’excellent Fisherman, d’une longueur de 7/8m, donnera de l’élasticité à l’ensemble, et vous permettra de refaire plusieurs fois le nœud si le bas de ligne devient éraillé. Attention qu’il ne devienne pas trop court, un long bas de ligne prévient de l’arrivée du jig, et donc du moment de ralentir la cadence afin d’éviter que le jig n’arrive brutalement dans le bateau ou sur le voisin (utile la nuit surtout).
JIGS
• Des jigs assez courts, pesant 200, 250 et 300gr, dans les coloris argenté, bleu, rose, sont des valeurs sûres à Rodrigues.
• Quelques jigs phosphorescents pour les nuits (ex. Sea Rock, Orion, Hooker 1, Flat Side de Shimano, Weepy de Hart) peuvent faire la différence.
• Maintenant il peut être intéressant de glisser dans son sac 1 ou 2 jigs de 150gr pour les jours sans courant (ça arrive!), ou même d’avoir quelques jigs longs afin de proposer un menu plus varié.
HAMEÇONS
• Vous pouvez utilisez des assit hooks «prêt à l’emploi» par exemple de la marque Owner Cultiva SF 50EXS (court) et SF 50S (long) en taille 9/0; ou le Power assist de Shout en 5/0, 6/0 et 7/0. Il serait dommage de se contenter des assist déjà montés du marché, tellement il est facile de les faire soi-même et de pouvoir ainsi ajuster résistance, longueur et taille d’hameçon à vos besoins.
• De temps en temps, un wahoo, requin ou barracuda pourra vous couper votre assist, mais généralement il coupera votre bas de ligne beaucoup plus haut. En leur présence, mieux vaut remplacer l’assist-hook par ce montage: anneaux brisé/émerillon sans agrafe/anneaux brisé et hameçon.
• Nous vous conseillons des hameçons avec une grande ouverture, supérieure à la largeur du jig, et d’éviter ceux trop forts de fer, rendant les ferrages aléatoires.
• Nous utilisons surtout les VMC 7264 (11/0 et 13/0) ou Owner Cultiva SJ 41(11/0 et 13/0).
• Pour le montage de l’Assist-Hook, nous recommandons l’assist line Varivas Avani SS 80 (330lb).
PETITS MATERIELS
• Anneaux brisés comme le VMC 3561SS en 46.5 et 57.5kg ou Owner, Decoy et Fisherman de 200 à 300lb.
• Anneaux soudés, entre 400 et 700lb: Press Ring de Shout ou Solid Ring de Cultiva.
• Emerillons sans agrafe résistance entre 200 et 400lb comme le VMC 3260 SS en 415lb.
• pince à anneaux brisés comme l’excellente Pafex «extra forte».
• Vous apprécierez un baudrier après les premières prises.
parallax background

CONSEILS DU CAPITAINE

Beaucoup de pêcheurs calent le talon de leur canne sous le bras. Cette position est bonne dès que vous aurez synchronisé le mouvement de la canne avec la récupération du moulinet.

Cependant, l’erreur la plus fréquente se produit à la touche. Le pêcheur ferre plusieurs fois le poisson, puis cherche à mettre immédiatement sa canne dans le baudrier. Le fil se détend et le poisson en profite pour se décrocher.

Il est donc judicieux de conserver sa canne sous le bras en commençant le pompage. Il faut profiter d’une bonne tension sur la canne en position basse pour la mettre dans le baudrier.

Rod Fishing Club est la solution :

  • pour prendre en jigging votre premier thon à dents de chien.
  • améliorer votre propre record ou pourquoi-pas, tenter un record du monde y compris pour vos enfants dans les catégories smallfry et juniors.

Venez Pêcher le poisson de vos rêves


Contactez-nous