parallax background

LES THONS

Les thons ont une forme hydrodynamique  qui leur permet d’atteindre des vitesses de nage élevées (80km/h).  Ce sont de grands migrateurs. Ils parcourent les eaux tropicales  et subtropicales dont la température est comprise entre 20 et 30°C. Très voraces, ils peuvent engloutir chaque jour jusqu'à 30% de leurs poids en petits poissons ou crustacés.

Les thons présentent deux types de migrations:

  • Le jour, les poissons évoluent en surface au-dessus de la thermocline et la nuit, ils descendent en dessous.
  • La reproduction donne lieu à une migration collective saisonnière. A l’approche de la ponte, ils peuvent effectuer des déplacements de plusieurs milliers de miles.
  • Les adultes réalisent aussi des migrations trophiques (pour chercher leur nourriture).

 

 

 

Nous décrirons les principales espèces qui fréquentent notre zone

 

  • le thon jaune ou albacore (Thunnus albacares)

 

  • la bonite à ventre rayé ou listao (Katsuwonus pelamis)

 

N’ayant pris qu’un seul exemplaire de thon blanc ou germon (Thunnus alalunga) et de thon obèse ou patudo (Thunnus obesus) nous ne nous attarderons pas sur ces sujets… !

 

Vous pouvez quand même les admirer ci-contre.

CARACTERISTIQUES DU THON JAUNE

Il est facile à reconnaître.

  • C’est probablement le plus coloré de tous les thons. Ses superbes couleurs vont du noir au bleu foncé métallique sur le dos au ventre gris blanc argenté en passant par une belle  bande dorée qui va des yeux à la queue.  .
  • Chez les individus de très grandes tailles (+120cm) la deuxième nageoire dorsale et la nageoire anale, sont longues et effilées, comme des faucilles. C’est pourquoi ce grand thon jaune est appelé «grand fouet» à la Réunion.
  • Ses nageoires et les pinnules de sa queue sont jaunes.

Sa chair, rosée chez les petits sujets, est plus rouge chez les adultes, d’où une confusion possible avec le thon rouge (Thunnus thynnus), beaucoup plus rare et plus cher.

Le thon jaune peut atteindre 2m et aurait une longévité, dans l’Océan Indien de 7 à 9 ans.

Le record mondial IGFA du thon jaune est à 193.68kg, en date du 18 septembre  2012  au Mexique.

parallax background

COMPORTEMENT ET REPRODUCTION DU THON JAUNE

Le thon jaune est un grand pélagique qui fréquente les eaux tempérées et tropicales des trois océans. Il se déplace en bancs homogènes composés d’individus de même âge et taille. Il évolue généralement dans ou au-dessus de la thermocline, entre la surface et 250m.

Les plus gros spécimens peuvent se regrouper avec d’autres espèces (marsouins, dauphins ou baleines). A la vue d’un de ces bancs, il est toujours bon d’aller traîner dans leurs parages…!

Il atteint sa maturité sexuelle à 2 ans, pesant environ 15kg pour une taille de 100cm. Pas étonnant de le retrouver 1 an plus tard, à l’âge adulte, à 1.50m!

Les femelles peuvent expulser plusieurs millions d'œufs par an (d’un millimètre de diamètre en une quarantaine de pontes).Ces œufs éclosent en un ou deux jours. Après l'éclosion, le développement  est rapide. Juvéniles à 50mm environ, ils passent leur première année, proches de l'endroit où ils ont éclos. Ils migreront ensuite vers des eaux plus profondes.

Le régime alimentaire du thon jaune dépend en grande partie de la ressource locale. Il chasse en groupe toutes  sortes de poissons: volants, fourrage, ainsi que calmars et crustacés.

parallax background

TECHNIQUES DE PECHE DU THON JAUNE

C’est un poisson très apprécié des pêcheurs. La défense du thon jaune, impressionnante de puissance et de résistance, le situe, à poids égal, au-dessus des autres thons.

Voici différentes techniques pour vous mesurer à ce superbe combattant :

  • En pêche à la traîne
  • Traîne rapide ou semi rapide aux leurres artificiels
  • Traine lente aux petits leurres de surface
  • En pêche à l’appât
  • En dérive au broumé (avec des cubes de bonite)
  • En dérive ou traîne lente avec des petits vifs
  • En pêche au jig ou Jigging
  • En pêche au lancer (popper ou stickbait) dans les chasses

Sa touche est violente et le premier rush est souvent impressionnant de puissance et de vitesse. Il ne saute pas. Le combat se déroule le plus souvent à la verticale, le thon jaune voulant sonder, avec des accélérations vers les profondeurs. Ensuite,  il remonte lentement en effectuant de larges cercles, donnant de sérieux coups de tête caractéristiques de sa défense et ne vous offrant pas la possibilité de récupérer beaucoup de fil. En combat sur un gros thon jaune, chaque centimètre se mérite !

Une chasse de thons jaunes reste toujours un moment fort. Ce petit coin de mer devient  rapidement effervescent, bouillonnant, grouillant de petits poissons pris en chasse  et qui tentent d’échapper, à petits sauts, à la voracité de leurs prédateurs. C’est en fonction du déplacement du banc et de l’équipe de pêcheurs (popper, jiggeurs ou traînards) que l’on adapte la technique de pêche.

Les petits thons jaunes font également de bons appâts…

parallax background

CARACTERISTIQUES DE LA BONITE A VENTRE RAYE

Les 4 à 6 bandes longitudinales foncées sur ses flancs, un ventre blanc nacré ainsi que l'absence de marque sur un dos bleu violet sombre, sont suffisantes pour reconnaitre et différencier  la bonite à ventre rayé communément appelée skipjack ou listao, des autres espèces similaires.

La bonite à ventre rayé avec un corps lisse et sans écaille, ressemble avec sa tête pointue  à un obus. Avec une taille moyenne de 65cm à l’âge adulte, elle est l’espèce de thon la plus petite.

Le record mondial IGFA de la  bonite à ventre rayé a été établi  dans les eaux de l’Océan Indien à l’Ile Maurice avec un spécimen de 19kg le 12 Novembre 1985.

A Rodrigues cette bonite,  très commune, est appelée « boulon » lorsqu'elle est grosse.

Le record de notre club est détenu par Rikard FROEBERG -Suède- depuis  le 08 mars 2005 avec une bonite à ventre rayé de 15 kg.

Les plus gros sujets avoisinent le mètre.

parallax background

COMPORTEMENT ET REPRODUCTION DE LA BONITE A VENTRE RAYE

La  bonite à ventre rayé  ou listao se rencontre dans toutes les mers tropicales et subtropicales des 3 océans.

Cette espèce grégaire vit en bancs de plusieurs milliers d’individus parfois, associée  à des thons de même taille. On la trouve depuis la côte jusqu'au grand large près de la surface où elle se nourrit toute la journée.

Elle atteint sa maturité sexuelle à l’âge d’1 an environ (2 kg pour 40 à 45cm). Elle se reproduit tout au long de l'année.

parallax background

TECHNIQUES DE PECHE DE LA BONITE

La bonite à ventre rayé ou listao, est le poisson le plus commun. Très véloce pour sa taille, sa puissance surprend l’amateur qui vit sa première expérience. Nous le capturons de deux manières.

  • En pêche à la traine (rapide ou semi-rapide aux petits leurres de surface).
  • En pêche au lancer dans les chasses.

Les plus grosses bonites donnent l’illusion d’avoir affaire à un adversaire de grande taille. Elles se comportent comme tous les thons : rush puissant, sondage au bateau. Sur ligne légère, elles réservent quelques surprises.

Ce sont d’excellents vifs. Nous les maintenons en vie dans des tuna-tube où  le moment venu elles devraient faire le bonheur des grands pélagiques, montées en catalina.

Coupées en morceaux, elles sont un appât des plus attractifs.

Venez Pêcher le poisson de vos rêves


Contactez-nous